DIALOGUE ET PARTAGE DE L’INFORMATION AVEC LES PARTIES PRENANTES 134 Information et pédagogie sur la sécurité des produits de santé À partir de ses différents travaux (évaluations, décisions, études, actions en faveur de la sécurité des patients …), l’ANSM produit uneinformationderéférencesurlasécuritédesproduitsdesanté à l’intention des patients et du grand public, des professionnels de santé, de la communauté scientifique et des industriels visant à faire partager les connaissances et à accompagner la mise en application des décisions. Cette information est diffusée à travers différents formats adaptés à chaque public et relayée par différents vecteurs complémentaires du site internet : liste de diffusion, newsletter, compte Twitter… Le compte Twitter a accompagné plusieurs manifestations comme les petits-déjeuners de presse à travers des “Live Tweet”. L'ANSM a également participé aux campagnes pilotées par le ministère ou d'autres agences sanitaires : médicaments géné- riques, été sans soucis... Données 2017 116 points d’information, 24 rapports thématiques, 8 bulletins (3 bulletins des vigilances, 5 ANSM Actu) mis en ligne 11673 abonnés Twitter à fin décembre 2017, dont plus de 4000 nouveaux abonnés 20000 abonnés à la newsletter “ANSM Actu”, avec un taux d’ouverture variant entre 28 et 34,4% +de13M 2799685 de visites enregistrées sur la Base de données publique des médicaments, avec une moyenne de plus de 800 000 visiteurs uniques par mois visiteurs uniques sur ansm.fr, soit près de 180 000 de plus qu’en 2016. La liste de diffusion du site a adressé à ses 24 831 abonnés, toutes les 6 h et 7 j/7, un message mentionnant les dernières informations mises en ligne FAITS MARQUANTS 2017 L’ouverture d'une page LinkedIn pour l'ANSM en mai 2017 a rassemblé près de 5 000 abonnés au 31 décembre 2017. L’ANSM a diffusé, pour la première fois en direct sur sa chaîne YouTube, les auditions des différentes parties prenantes de la Commission mixte sur les recommandations des noms de médicaments. Cette diffusion a été accompagnée en parallèle d’un “Live Tweet”.