150 LES TRAVAUX EUROPÉENS Lastratégieeuropéennedel’Agenceaétémiseenplaceen2016. Elleviseàrationaliserl’actiondel’ANSMdanslechoixdesdossiers au niveau européen sur lesquels la France se positionne comme rapporteur ou co-rapporteur par l’identification de domaines thérapeutiques importants pour l’Agence, hiérarchisés en fonc- tion de leur intérêt stratégique selon des critères définis. Pour chaque niveau de priorité un objectif quantitatif a été fixé (70% de dossiers de niveau 1 dits de priorité haute, 20% de dossiers de niveau 2 de priorité moyenne et 10% de dossiers de niveau 3 non prioritaires). Le bilan réalisé depuis janvier 2016 montre que l’Agence répond très exactement aux objectifs fixés dans la répartition par niveau de priorité. Premier bilan de la stratégie européenne FAITS MARQUANTS 2017 Création de la fonction de pilotes européens : en mars 2017, une réunion inter-ministérielle a accordé à l'ANSM trois ETP sous plafond pour renforcer les activités de l'Agence au CHMP. Ces trois postes sont regroupés au niveau du centre de pilotage de la stratégie européenne. Ils correspondent à une nouvelle fonction, les pilotes européens, évaluateurs scientifiques chargés d'aider les directions produits à assurer une planification rationnelle des procédures centralisées pour lesquelles la France est (co) rapporteur au CHMP et de préparer une évaluation généraliste factuelle en amont de l'apport spécialisé des directions produits. À partir de l'installation progressive des pilotes (juin-septembre 2017), cinq procédures ont bénéficié en 2017 de cet appui.