Données 2017 FAITS MARQUANTS 2017 Dacogen 50 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion : changement des recommandations pour la dilution de la solution reconstituée de dacogen - Lettre aux professionnels de santé (septembre). Point d’information sur les confusions entre le médicament Lytos (clodronate de sodium tétrahydraté) et le complément alimentaire Lithos (citrate de potassium et de magnésium) (juillet). Lovenox (énoxaparine sodique) : mise à jour de l’expression du dosage, de sa posologie dans le traitement de la thrombose veineuse profonde (tvp), et de l’embolie pulmonaire (Ep) et de son utilisation en cas d’insuffisance rénale sévère - Lettre aux professionnels de santé (juin). Point d’information sur Haldol 2 mg/mL, solution buvable (halopéridol) : coexistence de deux présentations avec des dispositifs d’administration ayant des unités de mesure différentes (gouttes ou milligrammes) Lettres aux professionnels de santé (mai et juin). Rappel des règles de bon usage sur le chlorure de potassium par voie intraveineuse (mai). Levetiracetam 100 mg/ml, solution buvable (Keppra et génériques) : erreurs médicamenteuses liées aux seringues doseuses, ayant entrainé un surdosage - Lettre aux professionnels de santé (mai). Risques d’erreurs médicamenteuses avec les différentes formulations d’amphotéricine B injectable : abelcet, amBisome et fungizone - Lettre aux professionnels de santé (mai). Prodilantin 75 mg/ml (fosphénytoïne sodique) : erreurs médicamenteuses pouvant être d'issue fatale en particulier chez les enfants âgés de moins de 5 ans (utilisation hors amm) - Lettre aux professionnels de santé (janvier). Suspension de la commercialisation d’Uvestérol D (janvier). 2234 signalements ont été rapportés à l’ANSM dont 1 816 erreurs avérées, 153 erreurs potentielles et 263 risques d’erreurs médicamenteuses (ou erreurs latentes) des signalements d’erreurs avérées ont entraîné un effet indésirable (dont la moitié considérée comme grave au regard des critères de la pharmacovigilance) 2017 2016 2015 2014 2013 2012 1 589 2 248 2 525 2 741 2 414 2234 ÉVOLUTION DES SIGNALEMENTS D’ERREURS MÉDICAMENTEUSES 61% des signalements d’erreurs avérées n’ont pas entraîné d’effet indésirable 35% et le descriptif n’a pas permis de préciser si l’erreur a entraîné un effet indésirable pour les 4% restants 4% RappoRt d’activité ansm 2017 - 43