70 Information sur l’implant de stérilisation tubaire Essure Le dispositif médical Essure est un implant de contraception définitive des femmes par voie hystéroscopique, commercialisé en France depuis 2002. Ce dispositif fait l’objet d’une surveillance renforcée à l’ANSM depuis juillet 2015 à la suite d’une augmentation de signale- ments d’incidents détectés dans le cadre d’une étude clinique. Cette surveillance s’exerce sur différents axes:  unerevuesystématiquedetouslesincidentsdéclarésàl’ANSM au titre de la matériovigilance,  uneanalysededonnéesépidémiologiquesàpartirdesdonnées duSystèmenationald’informationinterrégimesdel’Assurance maladie (SNIIRAM),  l’évaluation des données précliniques et cliniques disponibles pour ce dispositif,  des inspections sur site. Dans ce contexte, l’ANSM a pris plusieurs mesures:  elle a demandé au fabricant d’élaborer une notice destinée aux patientes, à leur remettre avant chaque pose, afin de renforcer leur information en insistant notamment sur la nécessité d’effectuer le contrôle du positionnement des implants à 3 mois et abordant les risques liés à cette technique de stérilisation,  un arrêté publié en février 2016 est venu encadrer la pratique de l’acte de pose de ce dispositif, en le réservant aux gynéco- logues obstétriciens ayant une bonne maîtrise de l’hystéro- scopie opératoire et exerçant dans certains établissements de santé. L’ANSM a publié en avril 2016 un point d’information visant à rappeler les précautions à prendre pour la pose du dispositif Essure, ainsi que les modalités de suivi des patientes après l’implantation. Les femmes qui présentent des compli- cations après implantation ont été incitées à faire des signa- lements de matériovigilance. FOCUS